Photographe ou artiste ?

Pourquoi cette différence ?

Le photographe vend des images, de la belle image avec des ambiance de lumières, de tons… et les exigences sont particulières au niveau des supports, des impressions. L'image ne supportant aucun défaut comme des tâches sur le capteur et apparaissant à l'impression.

Ses logiciels de prédilections sont Lightroom d'Adobe ou Aperture d'Apple pour ne citer que les plus connus.

 

L'image d'artiste peut supporter les inconvénients cités plus haut parce qu'il traduit dans ses images, davantage, voire exclusivement, un concept.  (Dans des cas précis, comme d'œuvres travaillées par aplats ou dégradés de couleurs, les exigences sont aussi importantes, voire davantage, que celle d'un photographe).

Il n'a pas de logiciels de prédilection. Ils sont tous bons ou suffisamment bon pour traduire le concept. Il m'arrive de travailler une image avec 5 logiciels différents.

Là où un photographe doit travailler avec les plus hautes définitions (300 DPI), l'artiste peut se permettre toute latitude pourvu que son concept soit traduit dans ses images.


Un concept  - "ils" parlent…

"they" speak... - "ils" parlent... - "ellos" hablan

Une image retravaillée

Retravaillée dans Lightroom. Quelques coups de filtres, pinceaux. On remarque, par ailleurs, que la partie gauche des bâtiments ont été laissés quasi tel quel.

2017 - 30ème randonnées - 16 mars

L'image brute ci-dessous

2017 - 30ème randonnées - 16 mars